BlaBlaCar achète OuiBus

BlaBlaCar achète OuiBus de la SNCF ! En effet, la SNCF vend sa filiale OuiBus à Blablacar. Auparavant, OuiBus pouvait être considéré comme un concurrent indirect à cet opérateur de covoiturage. Cette filiale de la SNCF était difficile à rentabiliser. Donc la SNCF a décidé de la vendre. Mais elle prend une participation au capital de Blablacar.

OuiBus fait partie des opérateurs appelés les « Cars Macron » au même titre que Flixbus et Isilines. Tous visent la même clientèle de voyageurs à la recherche de prix très doux.BlaBlaCar achete OuiBus

Que peut-on retenir en tant qu’entrepreneur transport de cet état de fait ? En premier lieu, on peut considérer que ce sont tous de gros opérateurs qui ont des moyens colossaux ! Ils peuvent se permettre d’exploiter des lignes à perte pendant de nombreuses années ! En trois ans, OuiBus a cumulé 165 millions d’euros de pertes dont 36 millions pour la seule année 2017 avec un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros ! Ce ne devait pas être le but du projet initial ! Car si cet opérateur s’est  lancé sur ce marché, c’est bien qu’il pensait rentabiliser son projet. Le résultat de cette filiale est donc négatif même si la SNCF s’en sort bien avec cette vente.

Où est l’erreur ? Certainement il s’agit d’un défaut d’analyse du marché des usagers à bas coût, ceux susceptibles d’être intéressés par les trajets en autocar : évaluation du nombre d’usagers et du chiffre d’affaires prévisionnel. Il est évident que ce type d’analyse est extrêmement complexe. Il devrait prendre en compte de Continuer la lecture