BlaBlaCar achète OuiBus

BlaBlaCar achète OuiBus de la SNCF ! En effet, la SNCF vend sa filiale OuiBus à Blablacar. Auparavant, OuiBus pouvait être considéré comme un concurrent indirect à cet opérateur de covoiturage. Cette filiale de la SNCF était difficile à rentabiliser. Donc la SNCF a décidé de la vendre. Mais elle prend une participation au capital de Blablacar.

OuiBus fait partie des opérateurs appelés les « Cars Macron » au même titre que Flixbus et Isilines. Tous visent la même clientèle de voyageurs à la recherche de prix très doux.BlaBlaCar achete OuiBus

Que peut-on retenir en tant qu’entrepreneur transport de cet état de fait ? En premier lieu, on peut considérer que ce sont tous de gros opérateurs qui ont des moyens colossaux ! Ils peuvent se permettre d’exploiter des lignes à perte pendant de nombreuses années ! En trois ans, OuiBus a cumulé 165 millions d’euros de pertes dont 36 millions pour la seule année 2017 avec un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros ! Ce ne devait pas être le but du projet initial ! Car si cet opérateur s’est  lancé sur ce marché, c’est bien qu’il pensait rentabiliser son projet. Le résultat de cette filiale est donc négatif même si la SNCF s’en sort bien avec cette vente.

Où est l’erreur ? Certainement il s’agit d’un défaut d’analyse du marché des usagers à bas coût, ceux susceptibles d’être intéressés par les trajets en autocar : évaluation du nombre d’usagers et du chiffre d’affaires prévisionnel. Il est évident que ce type d’analyse est extrêmement complexe. Il devrait prendre en compte de nombreux critères dont le nombre d’usagers potentiels, la concurrence directe avec les autres opérateurs des « Cars Macron » Flixbus et Isilines et la concurrence indirecte de ladite SNCF, sans oublier le covoiturage !

Les entrepreneurs qui ont lancé OuiBus avaient-il des bases d’analyse et des données prévisionnelles bien établies sur une étude de marché fiable ? Rien n’est moins sûr. Peut-être se sont-ils lancés en partie à l’intuition avec le résultat que l’on sait ! Pourtant le directeur général du OuiBus, Roland de Barbentane, énonçait que la filiale de la SNCF serait à l’équilibre en 2019 ! Ce sera à Blablacar de tenter d’y parvenir et de rentabiliser ses nouveaux autocars. Pour y parvenir, Blablacar vise l’internationalisation.

BlaBlaCar achète OuiBus

Blablacar par la voix de son directeur général et cofondateur Nicolas Brusson cible la mobilité partagée à l’international en voiture ou en autocar ! C’est ainsi qu’il a accéléré son développement, notamment  en Russie, tandis qu’il a commencé à vendre des offres d’autocar et de covoiturage.Covoiturage BlaBlaCar

L’autre raison de cette alliance entre Blablacar et Ouibus vient de la force de frappe de Oui.SNCF le site de vente en ligne de la SNCF. Avec l’arrivée de la SNCF au capital de Blablacar et à la vente de Ouibus, les capacités de covoiturage de Blablacar seront augmentées avec son entrée sur le premier site de e-commerce français. L’été prochain, de premières possibilités combinées train bus covoiturage en porte-à-porte seront proposées sur le site de la SNCF. C’est intéressant et novateur. On suivra donc cette nouvelle proposition…

Nous constatons que ces entreprises jouent dans la cour des grands ! Elles peuvent se permettre des périodes difficiles avec les moyens dont elles disposent tant en termes de capitaux, de levées de fonds, de réseau que de potentiel. Car, ce que des entreprises de cette taille peuvent oser en termes  de risque, vous ne pourriez le supporter si vous n’êtes qu’un entrepreneur ordinaire.

Le conseil est de bien analyser votre marché afin de ne pas subir de revers que vous auriez du mal à supporter. Cela ne vous empêche pas d’anticiper et de saisir les tendances de celui-ci. Vous pourrez intégrer les nouveaux souhaits des voyageurs. Et ainsi, vous ne serez pas en retard quant aux opportunités. Pour vous tenir au courant des tendances, intégrez le réseau des entrepreneurs indépendants et venez assister à mon prochain Webinaire gratuit par ce lien.

Cordialement

JJ Lecomte
Coach consultant
Transport management marketing

P.S. Cet article vous a intéressé. Vous pouvez le faire suivre à vos réseaux sociaux et relations: FacebookInstagramTwitter (attestataire capacité)… Cliquez sur les boutons de cette page. Et n’oubliez pas de commander le Guide gratuit de l’Attestataire de Capacité Transport pour plus d’infos, en haut à droite de la page ==>>>

N.B. Vous avez des commentaires à faire ou des questions à poser, faites le ci-dessus ⇓⇓⇓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.